Actualités

Partager sur :

[Baden Pow'ELLES] Ventre plein, CV creux ?

Le printemps émerge
Les manteaux s’ouvrent, laissant apparaître les ventres rebondis des mères à venir.
Les bébés de l’année abandonnent les béguins,
On les voit joues rougies s’apprêter à marcher.
La nature se réveille, la vie poursuit ses cycles.
 
Le cycle de la vie dont nous faisons partie
Avance, imperturbable, loin de tous nos tumultes
Et c’est à nous les femmes qu’est confiée la mission
De mettre au jour tous ceux qui feront l’autre monde…
Celui qui vient demain, quand nous n’y serons plus.
 
Pas de choix, pas de loi qui change la nature !
Nos ventres à nous les femmes ont cette fonction première
D’héberger, d’accueillir ceux qui font l’avenir.
À nous de faire ce choix parfois pas si facile
Qui nous place en 2nd pendant tout un moment.
 
Car oui, nos ventres plein de ces vies à venir
Entrainent aussi des creux sur nos CV à lire.
Comment le vivons-nous ce temps de la maternité ?
Comment faire pour jongler entre honte et fierté ?
 
Ces pauses valorisées dans nos sphères privées,
Signes de réussite et de joies à venir
Sont celles-là même qui au boulot,
Placent dans bien des cas, les femmes dans l’embarras
 
Le temps de la grossesse est un incompressible pas d’excuse à fournir,
Même si elles sont nombreuses celles qui appréhendent l’annonce au N+1…
Quand l’enfant vient à naître, certaines ont dans leurs tripes,
Ce désir de rester un temps à ses côtés.
Désir mêlé de crainte de voir leur carrière amputée ou freinée.
 
C’est un choix très intime qui revient à chacune,
Une alchimie à construire en couple selon les possibilités,
Une option engageante pour toutes les parties.
Un choix qui s’accompagne de points d’interrogation et de certitudes :
 
Est-ce raisonnable ? Vais-je aimer cette coupure ?
Va-t-on assumer les conséquences financières ?
Comment se passera mon retour ?
Qu'en est-il du regard des autres ?
Et moi dans tout ça ?
 
Être mère c’est connaître H24 ces tiraillements de l’âme,
C’est rester sans réponse parfois pendant longtemps.
C’est accepter ces heurts entre cœur et esprit,
C’est vivre chaque instant toutes ces parties de nous,
Qui s’additionnent ensuite des vies que nous donnons !
 
Nous ne sommes pas égales devant ces choix à faire,
Nous venons toutes d’une famille avec un héritage
Qui, même s’il est conscient, nous as façonnées…
À parfois même modelé un schéma enfermant :
Enfermée au foyer, priée de materner
Enfermée au boulot, sommée de performer
 
 
Mais loin de ces clivages, de ces options contraires,
Nous devons retrouver ce qui fait notre force :
Cette liberté intérieure, celle qui nous affranchit
Des injonctions sociales, des messages inconscients,
Pour faire nôtres ces choix afin de bien les vivre.
 
Gardons en tête que la Vie nous dépasse
Que le cycle perdure après que l’on trépasse.
Au moment de nos choix sachons avec confiance,
Que l’amour seul transcende nos liens,
Que nous portons du fruit quelle que soit la récolte,
Et que Celui d’en Haut avait aussi une mère. đŸ˜Š

 

 
Fondatrice de Providenti’ELLES 
Ancienne cheftaine de meute, elle a 4 enfants avec Olivier, investi au district de Nantes.
Convaincue de la modernité des valeurs scoutes, elle essaye de les appliquer dans les différents pans de sa vie de femme. 
 



2
J'aime

Aucun commentaire

Vous devez ĂȘtre connectĂ© pour laisser un commentaire. Connectez-vous.

Proposer un article