Actualités

Partager sur :

[PORTRAIT DU RASSO] Guiral Ferrieu et Pierre Macquere, fondateurs de Heavn

Pour la Saint Valentin, Le RASSO est allé à la rencontre de Guiral Ferrieu et Pierre Macquère, fondateur de Heavn, 1e application de rencontres chrétiennes

 

Le RASSO : Vous avez co-fondé l’application Heavn tous les deux. Pouvez-vous nous dire ce qu’est cette application ?
Guiral Ferrieu : Heavn est une application gratuite permettant aux célibataires chrétiens de se rencontrer plus facilement. Il s’agit de la première application de ce type en Europe francophone. Elle est disponible sur l’App Store (iOS) et sur Google Play (Android). Actuellement nous sommes présents en France, Suisse, Belgique et Luxembourg. Nous avons dépassé les 50 000 téléchargements en deux ans et demi d’existence, uniquement par le bouche-à-oreille, preuve que nous ne nous sommes pas trompés dans le constat que nous avons fait à l’époque ! Et le plus fou, c’est que tout cela ne fonctionne que grâce aux dons de nos utilisateurs !
 
Le RASSO : Il paraît étrange que des catholiques se soient lancés dans une application de rencontres. Qu’est-ce qu’a Heavn de particulier par rapport à d’autres applications de rencontres ?
Guiral : En fait c’est tout simple, tout est parti d’un besoin personnel ! Nous étions célibataires et nous avions envie de dépasser notre cercle amical et de rencontrer d’autres personnes qui partagent notre Foi et nos valeurs. Il existait déjà des sites de rencontres chrétiens, mais ils étaient payants et leur fonctionnement était un peu daté. En parallèle, il existait des applications modernes, gratuites, et fun à utiliser, mais qui ne partageaient pas nos valeurs. Etant deux geeks passionnés par les nouvelles technologies, nous nous sommes alors dits qu’il y avait un espace pour une nouvelle application de rencontre qui serait la synthèse du meilleur de ces deux mondes. En s’inscrivant sur Heavn on se retrouve dans un espace bienveillant, où l’on peut rencontrer des personnes partageant la même Foi, les mêmes valeurs. Cela permet de se sentir en confiance et d’aller plus facilement vers l’autre.
Pierre : Oui complètement, nous avons essayé de prendre le meilleur des deux mondes : la qualité et le sérieux… mais dans une application sympa à utiliser et gratuite pour être la plus universelle possible !
 
Le RASSO : Comment fonctionne votre application ?
Pierre : Après avoir téléchargé Heavn, vous devez créer votre profil en renseignant une description, quelques photos, des réponses à des questions… mais aussi bien sûr votre confession religieuse (catholique, protestant, évangélique, orthodoxe…) et votre rapport personnel à la Foi ! Chaque profil est vérifié par nous-même et nous n’hésitons pas à bannir les utilisateurs qui ne sont manifestement pas en recherche d’une relation sérieuse. Ainsi, on crée un espace de confiance pour nos utilisateurs, c’est hyper important.
Ensuite, Heavn vous propose chaque jour 3 nouveaux profils spécialement sélectionnés pour vous par un algorithme que nous avons voulu le plus éthique possible ! Là où les applications de rencontres généralistes cherchent à retenir leurs utilisateurs le plus possible, chez Heavn nous espérons que vous désinstallerez l’application le plus rapidement possible parce que vous aurez trouvé l’Amour.
Par expérience, on sait que ces nouveaux couples deviennent les meilleurs ambassadeurs de l’application, la preuve vivante qu’Heavn marche ! Nous avons choisi 3 profils parce que ce nombre a une vraie symbolique pour nous chrétiens, mais aussi parce que nous prônons la qualité des rencontres, plutôt que la quantité. 
Si vous appréciez un profil, il faudra choisir un élément spécifique à “liker” (à aimer) : sa description, une de ses photos, la réponse à une de ses questions… Cela permettra de briser facilement la glace et de lancer la conversation ! D’ailleurs, une conversation n’est possible que si les deux personnes indiquent leur intérêt l’une pour l’autre, ce qui évite les messages non sollicités.
Et comme Guiral l’a dit, l’application est gratuite grâce aux dons des utilisateurs ! C’est ce qui nous permet de continuer à développer l’application et de payer les charges.
       
 
Le RASSO : Combien de mariages ont-il été célébrés grâce à l’application Heavn ?
Guiral : Sans doute au moins une centaine, mais nous n’avons pas le nombre exact ! Nous avons reçu des dizaines de témoignages et faire-parts de mariages au bureau. Mais bien entendu, nous ne sommes pas au courant de tous les mariages qui ont eu lieu grâce à Heavn… Nous avons même reçu notre premier faire-part de naissance il y a quelques semaines ! Cette mission que nous nous sommes donnés est source de satisfaction chaque jour.
Pierre : Oui, tout à fait ! Et on a des anecdotes amusantes : à la rentrée, Guiral était au mariage d’un de ses amis qui a rencontré sa femme sur l’application, et moi aussi, mais ce n’était pas le même ami ni le même mariage ! Mais ce n’est pas tout : le frère du marié était lui-même fiancé grâce à Heavn (et vient de se marier d’ailleurs !)... Le mercredi suivant, nous déjeunions avec notre coach en relations affectives, Madeleine Häuselmann, qui nous dit qu’elle était le week-end précédent dans le sud de la France à un autre mariage Heavn… Incroyable, en une seule journée, 3 mariages Heavn ! Et comme le dit Guiral, il y a un énorme biais de sous-déclaration car l’immense majorité des personnes ne nous contacte pas pour nous prévenir. Mais ça marche, on le voit autour de nous… et j’ai pu l’expérimenter personnellement ! Quatre ans à concevoir l’application avec Guiral… pour ne l’utiliser que quinze jours puisque la première (et la seule d’ailleurs) personne rencontrée sur Heavn est aujourd’hui ma femme !
 
Le RASSO : Quels conseils donneriez-vous aux couples pour fêter la Saint Valentin ?
Pierre : Dans nos vies à mille à l’heure... et si c’était le bon moment pour faire son DSA (devoir de s'asseoir) ?! Préparez un repas qui sort de l’ordinaire ensemble, coupez vos portables (ça semble paradoxal quand on a créé une application et qu’on s’occupe de La Church Tech mais c’est capital !) et discutez vraiment, en profondeur… Je suis sûr que vous pouvez faire une belle relecture de l’année écoulée ! Pour nous ce sera le 15 car avec mon épouse nous recevons un prêtre à dîner le 14 ! đŸ˜‚
 
Le RASSO : Heavn fait partie des projets labellisés « La Church Tech » par l’association Eglise et Innovation numérique, pouvez-vous nous en dire plus ?
Pierre : La Church Tech, c’est un écosystème qui regroupe les projets innovants au service de la Foi, de l’Eglise et des croyants ! Vous connaissez sans doute l’application La Quête, le réseau de prière Hozana, l’application de prière YouPRAY et tant d’autres encore à découvrir ou redécouvrir sur eglise.in ! Le but de cet écosystème est d’être un facilitateur en permettant des mises en relation entre porteurs de projets, institutionnels, investisseurs, médias… Et nous allons organiser dans quelques mois une nouvelle soirée Pitch My Church au collège des Bernardins avec au programme deux tables rondes, une soirée de pitchs et un cocktail autour d’un village de l’innovation. L’ensemble des acteurs seront réunis, venez les rencontrer ! Pour être tenu au courant, inscrivez-vous à notre newsletter. Si vous avez des idées de projets, contactez-nous ! Et si vous voulez rejoindre l’asso, on cherche des bénévoles, les bonnes volontés sont les bienvenues !
 
Le RASSO : Selon vous, quel est le rôle des catholiques dans l’innovation numérique ? Que pouvons-nous apporter à ce « nouveau continent » ?
Pierre : On a tous déjà fait ce triste constat du retard pris par le monde catholique sur le territoire numérique… Les protestants évangéliques, sur la forme, sont très forts, proposant des sites et des services souvent dignes des meilleures productions américaines… Ca donne envie et d’ailleurs on voit que ça attire beaucoup ! Si le message de l’Eglise catholique est profondément enraciné, et c’est salutaire, il faut aussi savoir rejoindre les usages des hommes et des femmes d’aujourd’hui. Ces usages sont numériques pour beaucoup ! L’Eglise doit donc investir pleinement ce continent numérique et elle l’a désormais compris. Elle évolue lentement mais on a vu qu’elle est aussi capable de se saisir rapidement de ces outils, notamment lors du covid avec la quête digitalisée, les messes en direct sur YouTube ou l’application de réservation de places à la messe par exemple. Je suis convaincu que les laïcs ont aussi à prendre leur responsabilité et partir en mission dans le numérique ! Par exemple, avec Guiral, notre mission au travers d’une application, c’est de permettre le plus grand nombre de mariages chrétiens et participer à la vitalité de notre Eglise, que nous aimons. L’Eglise regorge de talents, alors osez !
 
Le RASSO : Guiral, tu as été scout, quel a été ton parcours ?
Guiral : Il a été très succinct ! Je n’ai fait qu’une année aux louveteaux de la 1ère Rennes en tant que patte tendre. Je n’étais pas très sportif, c’est pour cela que je n’ai pas persévéré.
 
Le RASSO : Que gardes-tu de cette expérience scoute ? Comment t’influence-t-elle dans ta vie professionnelle ?
Guiral : Je me souviens avoir beaucoup apprécié l’esprit de camaraderie, d’entraide qui y régnait. Le fait d’être dans la nature, notamment lors du camp, a été un moment presque initiatique pour le petit garçon que j’étais à l’époque. Concernant ma vie professionnelle, je dirais que cette expérience m’a endurci, et m’a permis d’affronter les nombreuses épreuves inévitables de la vie d’entrepreneur. Mais je veux rassurer vos lecteurs qui aimeraient se lancer dans une telle aventure : la vie d’entrepreneur c’est avant tout d’immenses joies, à chaque défi relevé !
 

La figure qui vous inspire ? Jésus

Votre prière préférée ? La prière d’abandon de Charles de Foucauld

Votre vertu préférée ? La franchise

Une citation qui vous guide ? « Vous valez ce que vaut votre cœur. » Jean-Paul II

Le plus bel engagement pour vous c’est ? Le mariage !

 

Pour télécharger gratuitement Heavn, l'application de rencontre chretienne lancée par Guiral et Pierre, c'est par ici




3
J'aime

Aucun commentaire

Vous devez ĂȘtre connectĂ© pour laisser un commentaire. Connectez-vous.

Proposer un article