Actualités

Partager sur :

Amitié et fraternité

06 avril 2022 Education

 Dans un monde traversé par l’indifférence ou la violence, le 4ème article de la loi scoute peut paraitre un peu fleur bleue, un peu désuet, voire totalement utopique. « Être l’ami de tous et le frère de tout autre scout » dans notre société individualiste où l’on apprend aux enfants à se battre pour affirmer leur personnalité et prendre les meilleures places dans leur vie, peut paraitre un peu décalé. Et quand on voit l’activité des réseaux sociaux et les relations que nos enfants développent dans des jeux de séductions impudiques ou de provocations méprisantes où celui qui sera le plus outrancier emportera le plus de like, on a du mal à imaginer notre jeunesse accueillir sans moquerie un tel commandement. N’est-ce pas là porter l’application d’un principe évangélique élémentaire ? N'a-t-on pas laissé tomber le « Aimez-vous les uns les autres » en désuétude ? Je crains même que ce 4ème article de la loi scoute, qui s’applique pourtant à tous ceux qui ont prononcé leur promesse un jour – et à tous les chrétiens- soit un slogan naïf pour adepte du film ridicule de Jugnot sur les scouts ou pire encore de ‘la vie est un long fleuve tranquille’.
 
L’amitié, selon Aristote, n’est pas une vertu mais ne va pas sans vertu. L’amitié se construit sur la vertu de justice et se définit dans la pensée réaliste comme « un amour de mutuelle bienveillance, fondée sur la communication des vies ». Le scoutisme est une école de l’amitié. C’est un lieu et un temps par lesquels les enfants apprennent à vivre la progressivité de l’affection par une fraternité d’enfants de Dieu, fils d’un même Père. Mais plus largement, il est bon d’apprendre aux enfants à vivre l’exigence d’une relation amicale dans laquelle ils découvrent le plaisir de vivre des activités communes dans la solidarité, l’entraide et le service. Comme parents nous sommes tellement heureux quand nos enfants vivent de nobles amitiés par lesquelles ils goutent le plaisir de partager sainement et simplement leurs convictions et leur foi.
 
Selon le Père Réginald Héret dans son commentaire de la Loi scoute, quand les enfants vivent selon ce précepte de l’amitié et de la fraternité, ils goûtent quatre fruits délicieux dans leur vie familiale et la vie sociale :
 
-       La joie de la concorde : il y a une vraie délectation dans la complicité de l’amitié. C’est en effet une véritable joie qu’expérimentent ceux qui ont su construire de solides amitiés.
-       La paix du cœur : dans la relation amicale ou fraternelle nous recherchons l’entente là où les inévitables frottements des tempéraments pourraient conduire à la mésentente voire à la dispute agressive.
-       La bienfaisance : le terme est un peu désuet, mais il signifie quelque chose d’essentiel pour notre époque. Dans notre société très individualiste, l’éducation à la fraternité apporte une inclination à la concorde et la solidarité. Entre amis, et a fortiori entre frères, nous souffrons de voir notre ami ou notre frère à la peine.
-       La miséricorde : quand on aime, on se pardonne. Cela ne veut pas dire que c’est facile de pardonner mais celui qui s’exerce à construire très tôt des amitiés et des relations de fraternité sera enclin à privilégier la charité sur l’égoïsme. 
 
Pour être tout à fait réaliste dans notre démarche éducative, nous devons nous rappeler trois principes fondateurs de l’amitié :
 
-       Un principe négatif : l’égoïsme est le poison de l’amitié.
-       Deux principes positifs : le pardon est le ciment de la relation d’amitié et pour aimer durablement il faut vouloir aimer.
 
C’est ainsi que l’on comprend que l’article 4 de la loi scoute est d’une actualité brûlante pour notre époque. C’est un modèle inspirant pour tous les éducateurs. Dans nos vies nos amitiés sont des sources de stabilité et de joie. Nous ne passerons jamais trop de temps à éduquer nos enfants à développer de saines et saintes amitiés.

 

 

 

 

François-Xavier Clément
Fondateur de Saint-Joseph Education (https://www.saintjoseph-education.fr)
Auteur de "La Voie de l'éducation intégrale"

 

 




1
J'aime

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.

Proposer un article