Actualités

Partager sur :
31 août 2021
Education

[QUESTION EDUCATION] Comment faire les bons choix éducatifs à la rentrée ?

Pour les parents, une rentrée scolaire est souvent vécue avec des sentiments partagés. Après un été durant lequel il a fallu assumer le programme et les activités des enfants au quotidien, c’est un soulagement de les voir rentrer en classe et reprendre un rythme structuré par la vie scolaire. Certains vont jusqu’à penser que deux mois, c’est un peu long… Mais, dans le même temps, la perspective de la reprise d’une année scolaire, peut devenir une montagne insurmontable où se mêlent l’urgence et l’immersion sous une avalanche de sollicitations.

 

Il y a tout d’abord l’inévitable plein de courses en tous genres, puis on prend conscience que les enfants ont grandi durant l’été et qu’il faudra réaliser quelques achats vestimentaires, les fournitures scolaires avec les particularismes du professeur de maths qui souhaite que les élèves aient deux cahiers, l’un rouge avec des petits carreaux et l’autre vert à spirale avec des grands carreaux… Arrivent ensuite les inscriptions dans les différentes activités sportives, paroissiales, patronages, scoutisme, artistiques … on découvre alors que son fils de 13 ans n’a pas lu les ouvrages demandé par le collège ou que les cahiers de vacances n’ont pas été achevés. Et tout cela se déroule dans un contexte où les parents eux-mêmes sont aux prises avec les exigences de leur propre activité professionnelle. Si on ne met pas d’ordre dans tout cela, on risque fort de perdre la patience lentement acquise durant les vacances grâce à des séances de pêche à la ligne. Et, comme dirait Monsieur de Lapalisse, pour mettre de l’ordre il faut un principe d’ordre, c’est-à-dire un critère qui permette de finaliser l’ensemble de l’organisation et que chaque activité soit à sa juste place. Il y a ce qui est important, ensuite ce qui est essentiel et enfin ce qui est sacré.

 

Puisque la finalité la plus haute de l’éducation chrétienne est la vie éternelle, cela signifie qu’il convient de veiller à installer en priorité dans notre organisation tout ce qui est sacré pour la Cité céleste, puis il faudra ajuster ce qui est essentiel pour la formation morale et l’atteinte du bonheur et enfin l’important trouvera son juste emplacement.

Vous connaissez certainement cette allégorie du vase avec les cailloux qui est souvent utilisée pour parler de la gestion du temps et de nos agendas. On peut facilement utiliser cette image avec les enfants, même très jeunes, pour leur faire comprendre la distinction entre ces trois degrés d’importance dans nos engagements. On peut même réaliser l’expérience avec eux pour incarner la démarche et les aider à en mémoriser le sens et la portée pour la nouvelle année qui commence. Les grosses pierres pour le sacré, les petites pierres pour l’essentiel et les cailloux pour l’important. On pourra même ajouter le sable pour l’imprévu et l’accessoire dans nos vies !

 

Équipés de ces critères de discernement, il devient possible d’ordonner la « to do list » de la rentrée et les choix éducatifs qui sont à faire pour une nouvelle année. Pour chaque activité, achat ou inscription il est bon de s’interroger sur leur enjeu et leur gravité. C’est ainsi que l’intensité de notre engagement ne sera pas le même pour le choix d’un agenda avec des petits chats ou l’inscription à la chorale, notre exigence ne sera pas identique si un enfant demande à changer d’activité sportive ou à arrêter le scoutisme.

En s’attardant sur les pierres du sacré et de l’essentiel on aide ainsi les enfants à comprendre les choix que nous faisons pour eux ou nous les aidons à prendre eux-mêmes les bonnes décisions.

Et c’est aussi une manière de ne pas se laisser submerger par les sollicitations désordonnées de nos enfants en ces temps de rentrée en laissant passer la belle opportunité de modifier ce qui a besoin de l’être à l’occasion d’une nouvelle année qui commence.

 

Bonne rentrée à tous !

 

Fondateur de Saint-Joseph Education (https://www.saintjoseph-education.fr)
Auteur de "La Voie de l'éducation intégrale"
 



J'aime

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.

Proposer un article