Actualités

Partager sur :
20 janvier 2021
Vie professionnelle

Le Mythe du Réseau

Vue 177 fois
Le Réseau est cet écosystème informel qui permet de faire en sorte que des personnes se rencontrent afin de répondre à une question ou à un besoin.
L’utilisation du Réseau ne doit avoir pour but que de créer de la valeur sans lequel cela n’aurait pas été possible.
Même s’il est voué à être développé, le Réseau est tout d’abord constitué de son premier cercle : famille, école, club de sport ou encore le scoutisme…
Le RASSO est aussi une structure que l’on pourrait apparenter à un Réseau. Mais il a cette particularité de réunir des personnes qui ont vécu des moments très particuliers et hors norme au regard de la société. Quoi de plus singulier que de recevoir une Promesse ou un Engagement Raider, ou encore d’apprendre à veiller sur chacun de ses scouts ou de ses guides.
 
Cette histoire commune qui nous unit, installe cette relation de confiance qui fait des anciens scouts et guides un Réseau puissant.
J’en veux pour preuve qu’avec quelques anciens Chefs de Troupe de tout horizon professionnel, nous avons ouvert de nombreuses portes stratégiques de la sphère privée et publique. Ces rencontres se sont toujours inscrites dans une dynamique de création de valeur et cette volonté de faire grandir l’ensemble des interlocuteurs.
Si le Réseau, comme peut l’être entre autre Le RASSO, est un accélérateur relationnel, il est à manier avec méthodologie et clairvoyance si on le veut efficace.
En effet, croire que le Réseau et ce qu’il peut offrir est un dû ou encore un passe-droit est la plus grosse erreur que l’on rencontre. Croire que l’on va être embaucher ou que l’on va pouvoir s’exonérer de la liste d’attente grâce à ses relations est un mythe. Le Réseau n’est pas une machine à pistons qui consisterait à imposer une personne à un poste ou à une place.
 
Le préalable à l’activation du Réseau est la légitimité de sa requête. Dit autrement, ce n’est pas parce que j’ai la possibilité de rencontrer quelqu’un que je dois jouer la carte. Chacun doit trouver son intérêt dans la rencontre. De même arriver à un rendez-vous avec un positionnement peu clair, ou venir sans avoir préparé minutieusement son entretien, c’est tout simplement se « cramer ». Si vous avez été mauvais ou insuffisamment préparé, vous aurez beau avoir porté un foulard comme votre interlocuteur, vous aurez brulé d’un coup toutes vos cartouches. Par la même occasion vous mettriez en difficulté la personne qui vous avait recommandé.

 

Le Réseau est quelque chose de fragile qu’il faut préserver.

Il convient pour cela de le faire vivre, de l’entretenir, de l’animer. Il faut s’y investir. Ne jamais attendre de recevoir avant d’avoir donné. Pour que le Réseau soit puissant et efficace il faut l’appréhender par le collectif, non par soi. Le bon exemple est cette capacité à mettre en relation deux personnes qui ne s’y attendent pas mais pour lesquels on identifie une opportunité pour qu’ils progressent ensemble
Le RASSO constitue aussi clairement un écosystème privilégié pour comprendre les enjeux et la force du Réseau dans lequel une unité commune se détache. Il faut que vous soyez pleinement acteur du RASSO. Il sera ce que vous en ferez !
Mais la vraie puissance du Réseau est aussi de sortir du sien, qui est en fait une zone de confort, pour agir et construire avec d’autres.
Le Père Sevin écrivait que « quelque chose à changer en mieux parce qu’il y a un scout à l’école, quelque chose à changer en mieux parce qu’il y a un scout au régiment… ». Il aurait pu écrire : « quelque chose à changer en mieux parce qu’il y a un scout dans le Réseau ».
Les valeurs et l’esprit qui animent un scout doivent lui permettre d’agir et de faire grandir de nombreux autres réseaux. Si ces réseaux ne sont pas naturellement les siens, il est clef de pouvoir y être force de proposition en bonne intelligence.

 Il faut que vous soyez pleinement acteur du RASSO. Il sera ce que vous en ferez !

Le Réseau scout est donc bien une opportunité incroyable pour trouver les bons interlocuteurs, pour soumettre une réflexion, accélérer certains démarches professionnelles ou associatives, ou encore pour lancer des projets. Mais il ne faut l’activer que pour créer de la valeur dans un esprit d’entraide gratuite.

Enfin gardez toujours en tête que le Réseau ne fera pas tout, il fera ce que vous voudrez bien en faire.

Eric Petit
Ancien CT de la XIXème Marine Versailles
Fondateur d'Ecologie logistique



Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.