Actualités

Partager sur :
22 septembre 2021
Education

[QUESTION EDUCATION] Eduquer au sens de l'honneur

« L’honneur, c’est la vertu scoute. Un scout veut être non seulement bon mais excellent, et l’honneur c’est cela : le culte de notre propre excellence et de notre vraie valeur d’hommes. Un scout n’agit point pour avoir l’estime, la récompense, l’affection des autres, par intérêt ; ni non plus parce que cela lui plait, par agrément, par plaisir ; il agit bien parce que c’est beau, parce que c’est « chic ». Sa pensée est tout entière à son grand idéal scout qui inspire chacune de ses actions pour les rendre belles. »[1]

Ce texte peut paraitre un peu daté, il exprime pourtant le sens de l’honneur au singulier ! Cet idéal de l’honneur est un chemin d’exigence et de joie qu’il est bon d’approfondir dans une perspective éducative. Que signifie d’éduquer les enfants au sens de l’honneur ?

Ce qui nous honore est agréable pour le cœur et épanouit notre sensibilité. On peut être honoré par un discours louangeur ou flatteur, ou encore par la place qui nous est attribuée. Et en ce cas, ce qui en fait l’honneur vient de la qualité de celui qui nous honore. Si nous méprisons celui qui chante nos qualités alors nous éprouverons un malaise qui confine à la honte. A l’inverse, les paroles élogieuses d’une personnalité que nous tenons pour remarquable nous comblent d’aise et nous honorent. Il convient alors de se demander ce qui définit une « personnalité remarquable » pour nous. Qui est-ce qui nous honore ? Est-ce une personne riche de ce qu’elle a ou une personnalité riche de ce qu’elle est ?

Il est vrai que notre monde est sensible à la réputation et qu’il est difficile d’échapper aux regards et aux jugements des hommes. Nos enfants regardent parfois avec envie ceux que l’on dit « populaires » sur une cour de récréation. La mode et l’environnement des réseaux dans lesquels évoluent nos enfants peuvent les conduire à prendre pour maitres des stars du moment, qu’il s’agisse de Gims ou d’un autre… Il est pourtant essentiel de placer son honneur au-delà des apparences et des catégories médiatiques. Cela ne signifie pas de dédaigner le jugement des hommes quand il peut nous aider à éclairer notre conscience ou nous guider. En effet, c’est pour nous un honneur de suivre certains maitres dignes de confiance sur le plan intellectuel, professionnel, artistique, moral ou spirituel. Et il est bon de faire grandir dans le cœur de nos enfants le désir de l’honneur dans l’humble filiation à l’égard de ceux qui montrent le chemin du bien, du beau et du vrai : « Nous sommes des nains juchés sur les épaules de géants », disait Bernard de Chartres. N’est-ce pas cela l’humble filiation de la tradition, c’est-à-dire de la transmission.

 >> Lire aussi : Série "La Loi scoute au quotidien" - Article 1 "Le scout met son honneur à mériter confiance."

Dans l’éducation d’un enfant il s’agit de trouver le juste milieu entre la tyrannie des apparences consécutive au désir de plaire, voire de séduire, avec les catégories du monde, et d’un autre coté le mépris des règles du monde qui peut aller jusqu’à l’inconvenance en se prenant pour mesure originale de tout jugement. La voie de l’éducation à l’honneur se trouve dans un cœur libre qui vit sous le regard de Dieu et non sous celui des autres. Le cœur est libre quand il n’est pas assiégé par des considérations mondaines ou le culte de la personnalité. L’honneur est alors le culte de notre excellence dans tous les domaines, dans la quête de l’excellence de nos talents mis au service des autres.

Le mot « honneur », comme celui d’ « honnêteté », renvoie étymologiquement à la probité morale d’un homme ou d’une attitude. L’honneur d’un homme est dans sa fiabilité et donc dans la confiance que l’on peut lui offrir. L’honneur d’un homme se dégage de sa cohérence morale personnelle et non pas de sa sincérité qui ouvre la porte à des sincérités successives. Éduquer au sens de l’honneur c’est aider un enfant à comprendre le sens de la parole donnée, à lui donner le goût de la vérité et du bien dans ses pensées et dans ses actes. Éduquer à l’honneur c’est apprendre à un enfant à vivre sous le regard de sa conscience et sous le regard de Dieu pour penser par lui-même sans chercher à se conformer à la culture du monde. Éduquer à l’honneur c’est transmettre à nos enfants l’amour des maitres fondateurs de notre civilisation chrétienne. C’est leur donner l’amour désintéressé de leur propre excellence et de la grandeur de leur mission. Cette grandeur s’exprime excellemment dans la pratique de la vertu de magnanimité.

[1] « Commentaire de la Loi scoute, d’après saint Thomas d’Aquin » Père Reginald Heret, OP, éditions SPES, Paris 1929

 

Fondateur de Saint-Joseph Education (https://www.saintjoseph-education.fr)
Auteur de "La Voie de l'éducation intégrale"
 



J'aime

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.

Proposer un article