Actualités

Partager sur :
01 mars 2021
Progression personnelle

Unité de vie - Les questions clés à se poser pour y parvenir

Vue 265 fois

« Il faut vivre comme l’on pense, autrement l’on finit par penser comme l’on vit » disait Paul Bourget.

Oui, l’unité de vie implique d’accorder ses actes à ses convictions. Mais si je vais plus loin, je peux dire que l’unité de vie se décline d’une part verticalement : être unifié dans sa vie et d’autre part horizontalement : vivre en unité.

Il s’agit en effet d’être unifié en soi-même, dans l’unité aux autres et uni à Dieu. Et pour une unité en profondeur, l’unité doit se faire de l’intérieur vers l’extérieur


1. Unité intérieure

« Connaître pour mieux aimer » recommandait Saint Augustin.

Dans un premier temps, plutôt qu’un long discours, je vous propose donc un autodiagnostic, une sorte d’introspection pour mieux vous connaître et évaluer le niveau d’unité des 4 composantes de votre être : Tête, Cœur, Corps, Ame.


Tête

  • Que fais-je de mes talents ? Est-ce que je les déploie ou est-ce que je préfère les enfouir ?
  • Est-ce que je développe mon intelligence à bon escient ? Suis-je nourri intellectuellement ?
  • Est-ce que je ressasse des pensées mauvaises, rumine des idées noires ?
  • Ai-je la tête saturée, vide ou disponible ?
  • Est-ce que je me sens préoccupé ? Ou serein ?

Cœur

  • Est-ce que je me donne et me dévoue pour les autres ?
  • Est-ce que je sais témoigner amour, amitié, affection de façon ajustée ? et les recevoir de la même manière ?
  • Mon affectivité est-elle bien orientée ?
  • Ai-je des occasions régulières de liens et d’ouverture aux autres ou suis-je renfermé sur moi-même ?

Corps

  • Quel est mon niveau d’énergie physique ? Ai-je du ressort ou suis-je léthargique, apathique ?
  • Est-ce que je dors bien et suffisamment ?
  • Mon alimentation est-elle saine (qualité et quantité) ?
  • Mes désirs sont-ils purs ?
  • Est-ce que je consacre du temps à régénérer mon corps ? Soit par de la dépense physique, soit par de la détente pour l’entretenir et évacuer les tensions musculaires 
  • Est-ce que je prends soin de mon corps sans culte et sans victimisation ?

Ame

  • Est-ce que je nourris mon âme par des lectures spirituelles ? par les sacrements ?
  • « Le scout est pur dans ses pensées, ses paroles et ses actes » et j’ajouterais dans son regard. Comment j’applique l’article 10 de la loi scoute ? Est-ce que je me demande régulièrement ce que Jésus aurait pensé, dit, fait, à ma place ? Et quel regard il aurait posé ?
  • Suis-je capable de discerner le Bien du Mal ? Et d’engager toute mon âme dans ce combat spirituel à orienter mes pensées, mes paroles et mes actes vers ce qui est droit ?
    Est-ce que je passe aux 3 tamis de Socrate ce que je veux dire avant de le dire ou de l’écrire sur les réseaux sociaux par exemple ? (Est-ce Bon/Beau/Bien ? Est-ce Vrai ? Est-ce Utile ?)

Que dites-vous de ce diagnostic sur cette dimension verticale de l’unité de vie ? Quelles sont vos prises de conscience ? Observez-vous un équilibre ou un déséquilibre d’unité entre chacune des 4 composantes de votre être ? Etes-vous éparpillé ? coupé ? dispersé ? divisé ? ou bien Tête, Cœur, Corps, Ame sont-ils en harmonie et vous sentez-vous aligné ?

 

2. Unité fraternelle

Faut-il le rappeler ? « Le scout est bon pour tous et frère de tout autre scout » et « Le devoir du scout commence à la maison ». C’est dans sa dimension horizontale que s’exerce également l’unité de vie. Lorsque je suis en uniforme, en activité, suis-je exemplaire ? Suis-je au service des autres ? Et le suis-je tout autant en jeans chez mes parents ou en cours, en costume à une soirée ou au bureau, en short chez des amis ou à la plage ?

« Le style scout ne consiste pas à être « stylé », ce n’est pas une question de classe ou de prestige. Mais on repère celui qui garde sa promesse à cœur. » écrivait l’Abbé Enguerrand, CRNE dans le dernier Scout d’Europe. Oui le style extérieur doit aussi être le reflet de la vie intérieure.

Mais on repère celui qui garde sa promesse à cœur.

Pour grandir dans cette unité avec les autres, nous sommes invités à vivre la communion fraternelle comme le dit Soeur Emmanuelle dans une de ses prières : « Accorde-moi, Seigneur, la Grâce de ne travailler que pour le bien, le beau et le vrai, de chercher sans me lasser, dans chaque homme, l'étincelle que Tu y as déposée en le créant à ton image. », « C’est à l’amour que vous aurez les uns pour les autres que l’on reconnaîtra que vous êtes mes disciples » Jean 13,25

 

3. Unité vocationnelle

  • Mon état de vie est-il choisi ou accepté, ordonné et pleinement vécu en conformité avec ce que l’Eglise nous recommande ?
  • Mon orientation professionnelle est-elle en adéquation avec un style de vie chrétienne ?
  • Suis-je capable d’assumer, voire d’affirmer mes convictions dans ma vie étudiante ou professionnelle ?
  • Ma sincérité est-elle au service de la vérité ? « Que ton oui soit oui et que ton non soit non » Bref, ma vie est-elle en cohérence, unifiée ?

Nous le chantons régulièrement : « Nous sommes le corps du Christ, Chacun de nous est un membre de ce corps. Chacun reçoit la grâce de l´Esprit pour le bien du corps entier. ». C’est l’Esprit qui unifie, comme au sein de la Ste Trinité. Demandons à l’Esprit Saint d’unifier nos vies !

« Que soit parfaite notre unité, que soit parfaite notre joie. Ainsi le monde connaîtra, les œuvres de Dieu. »

Oui votre unité de vie rayonnera alors autour de vous et sera un témoignage qui contribuera à faire grandir les autres !

Pour cela, une solution : « prier et travailler pour maintenir, renforcer et parfaire l’unité » (n°820 du catéchisme de l’Eglise Catholique) afin d’être prêt à répondre à la prière du Christ pour nous : « Que tous soient un de même que toi, Père, tu es en moi et moi en toi qu’eux aussi soient un en nous afin que le monde croie que tu m’as envoyé » (St Jean 17)

 

Clotilde Boyer
Coach professionnelle, consultante et formatrice : en entreprise et auprès des particuliers.
Commissaire de District de la Manche




1 Commentaire

Marc Bouchez (EQUIPE NATIONALE FORMATION)
Il y a 1 mois
Merci Clotilde de ces éléments de réflexion.
Deux phrases classiques à l'AGSE pour aider à réfléchir sur l'unité de vie, sa mise en place dans sa vie et le cheminement associé :
L'unité de vie,
c'est "le contraire d'un chrétien à tiroirs" mais pas seulement cela
C'est "tendre à ne présenter qu'un seul visage ... celui du Christ"
Marc Bouchez

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.